Au squat de la miroiterie - Paris
Le 13 juin 2004
avec Edouard Nenez

Michel
Le bar
le bar d'en face
sarah, Edouard et les princes de Bretagne
Caro &  Nabil tiennent la caisse

D'abord faut dire que les Traîtres ont bien choisit leur nom, vu qu'ils nous ont lâchés en ne venant même pas. (tout ça parce qu'il n'avaient pas été prévenus, non mais j'vous jure des fois...)

Edouard Nenez et les Princes de Bretagne, compatriotes bretons, ont donc assuré une bonne première partie tout ce qu'il y a de plus festif, entre punk, disco et musique celtique (si si !). C'était pour ma part la première fois que je les vois en concert, et ça rend beaucoup mieux qu'à l'écoute de leur CD. Belle performance que de démarrer la soirée devant une foule d'une vingtaine de personnes (triées sur le volet par le physio à l'entrée, que du VIP).

Arrivent ensuite les Vieilles Salopes, cette fois la salle est presque pleine (soit une petite trentaine de personnes tout de même), comme un concert privé. Je taierais le prix des places, totalement indécent, mais quand on aime on ne compte pas. Quasiment tout le répertoire est enchaîné à la suite, pas de temps morts, et quand ça se termine (à l'heure réglementaire de la maison poulaga) le barman a vidé toutes les bières, signe qu'il est temps de quitter ce monde de dépravés et de rejoindre le métro.

Ato

Edouard Nenez
Edouard Nenez
Edouard Nenez
Edouard Nenez

chouette concert, rien a redire, et pour une fois, les rares chanceux qui se trouvaient la on eu l'honneur de decouvrir la voix de sarah.jouer avec une sono qui fonctionne, miammmmmmm.c'est aussi chouette qu' a la télé mais en moins cher.

Bozo