Au Gambetta - Paris
Le 30 janvier 2004
avec Zampano

J'étais chez Nico hier après-midi pour récupérer une partie du matos et on en a profiter pour échanger nos impressions sur le concert.
On était tout à fait d'accord pour dire que c'était un super concert, le Gambetta était plein à craquer, le son était bon et l'ambiance exellente.

Quelques problèmes techniques (une corde de basse cassé pour Zampano et des soucis de micros pour LVS) , ont bien tentés de pertuber les concerts mais rien à faire l'ambiance était à la fête.

Sarah allongée par terre et chantant au milieu du public, Nico qui saute sur le dos de Ziton et qui vient chanter "Zu" avec nous. Le public (très hétérogène) avec le sourire jusqu'aux oreilles, pogotant dans l'allegresse et chantant les morceaux avec les groupes.
Le papy qui voulait absolument que Ziton lui donne l'heure pendant son concert.
Enfin pleins de petites anecdotes qui font que la soirée débutait vraiment bien .

Le concert a donc vraiment été une réussite, par contre la suite de la soirée a été moins réjouissante. On remballe le matos dans les bagnoles, puis Alex vient nous filler les tunes pour les groupes, on s'aperçoit qu'il y a deux fois moins que la dernière fois qu'on a joué là bas, on part donc expliquer au patron qu'il a certainement du se tromper puisque qu'il y avait plus de monde que la dernière fois. Il n'a evidemment rien voulu entendre.

Donc plus de monde et deux fois moins d'argent pour les groupes, en sachant que les groupes touchent 50% des entrées et rien sur les boissons pourtant majorées à partir de 22h (ce qui élève le prix du demi de bière à 3€20), on a eu le sentiment de s'être bien fait enculer.
Heureusement que le public, ayant connaissance des prix pratiqués par le Gambetta, est venu en grande partie avec ses résèrves de bière.
Mais celà n'a certainement pas suffit à empécher ce gros connard de patron de se faire des couilles en or sur le dos des groupes.

Après avoir récupéré une partie du matos chez Nico je me suis apperçu qu'il manquait des éléments de batterie, je me suis donc empressé d'appeller le Gambetta pour m'assurer que le matos était bien sur place. La serveuse m'a effectivement confirmer qu'il y avait eu du matériel oublié ("au moins une cymbable") mais qu'elle ne pouvait pas m'en dire plus par téléphone et qu'il fallait venir sur place.

(Bilan du matériel perdu ou volé: 1 crash, 2 cymbales de charley, 1 pied de charley, 1 pied de micro et 1pieds de cymbales.)

Nous nous sommes donc rendu sur place à plusieurs reprises mais le Gambetta est aujourd'hui incapable de nous dire où se trouve le matériel, alors qu'ils nous ont confirmés l'avoir récupéré, au moins en partie, le lendemain du concert.

Une partie du matériel a peut etre été perdu par mégarde mais nous sommes certains que le Gambetta, non content de nous avoir arnaqué sur les entrées, nous a volé les éléments de batterie oubliés sur place.

Nous prendrons la déscision de porter plainte contre le Gambetta ou d'agir autrement lors de la prochaine repet.

Nous ne retournerons evidemment plus jouer là bas !!!