Trouver sonnette à son pied - Poitiers
Les 19, 20 et 21 avril 2002

On décolle de Paris vers 13h le vendredi, Alex n'avait pas fini de se faire belle pour l'occasion, faut dire qu'il a vécu longtemps à Poitier et que ses parents habitent toujours dans la banlieue.
Bon le voyage se passe relativement vite, on arrive vers 17h à Poitier, on se renseigne, on visite, on va acheter les packs, on retrouve les vieux potes d'Alex et on s'entamme la face...

Le site du Festival au bord du Clain. Ya déja du monde des petits spectacles un peu partout mais on prend pas le temps de les voir.
On est pas les seuls à s'entammer la face.
Une petite bouffe avant le concert, on y incruste les amis, le repas un peu léger mais celui du lendemain sera plus copieux.

Après le repas on continue a picoler pour etre au mieux pour le concert, on nous dis qu'on jouera vers minuit, mais le groupe avant nous, genre rock progressif et chacun y va de son solo, se termine vers 2h. On en pouvait tellement plus de les entendre qu'on est allé se terminer dehors, après quoi il s'agissait de reveiller la salle. La salle était presque vide mais les spectacteurs bien plein ça tombe bien nous aussi. On se lance, le public bouge pas mal le concert est un peu long et nous un peu KO de jouer à 2h30 du mat, surtout avec 4 heures de voyage dans les jambes et 8h de bière dans la face mais c'est sympa quand meme bien que Sarah et moi étions un peu deçu.
On s'arrete vers 3h30, on range et on décolle conpletement crevé, on part dormir chez les parents d'Alex ou on s'endort comme des merdes.

Samedi matin, réveille tardif mais pas trop difficile, il fait beau, on est bien accueillit par Mme BEAU, et on déjeune dehors dans le beau petit corp de ferme familliale.
Après une bonne petite douche, une bonne petite bouffe, et une bonne petite eau de vie de ouf on est requinquer pour la journée. C'est le moment ou nait la citation du lundi : "Ce soir on va tout déchirer, à commencer par nous".

Bon c'est repartis les autres potes Parisien débarquent en meme temps que nous, on prevoit une belle petite Après-midi, on achète les bières et on se retrouve tous au bord du Clain, ce coup ci on profite un peu des autres spectacles du festival. On est rassuré de jouer assez tot vers 20h30 c'est plutot une bonne heure.

La Raia des VS au bord du Clain
Les autres spectacles un peu partout dans Poitier...
...pendant qu'on se motive doucement à tout déchirer.

20h30 on est tranquillement installé au restaurant, qd le telephone de Caro sonne, on nous attends pour balancer, on s'enfile en vitesse les saucisses-lentilles et on redescend au concert à 7 dans la bagnole plus les chiens, on balance, le son est bon rien a voir avec la veille on s'entend jouer c'est coool non ! On est bien motivé ! C'est partis partis, la playlist est un peu plus courte, le concert sera filmé et enregistré. Voici quelques Mp3 qu'on a réussi a sauver sur le md qui déconnait (merci Christophe), nos potes et nos fans sont là, le concert pete bien tout le monde gueule et se noit dans la bière, quelques problèmes techniques (cordes et cables) nous empechent d'enchainé comme des porcs, mais on est bien content de notre préstation, le public en aura eu pour sa soif de bruit et nous pour notre dose de sueur tout va bien.

On a pas pu faire de photos du concert Drix était en vadrouille au moment ou on commençait et personne d'autre voulait s'en occuper. Mais par contre Caro et Jason ont filmé donc bientot des vidéos sur le site.
Comme à chaque fois on a une petite histoire avec la Chips qui s'est fait bouffé par un autre chien à force de lui renifler le cul mais bon il est déja passé 2 fois sous une voiture, la mascotte des vieilles salopes est indéstructible.

La Chips, Symba et les autres chiens...
avec le rat de Sarass...
Et voila le résultat.

Après le concert on termine les bières sous lesquelles les organisteurs ont tenter de nous noyer, on va se faire une petite graille, on tente de vendre quelques CD, puis on déscide de bouger sur le chemin du retour, je m'incruste dans la bagnole de Drix (à 6 dans une bagnole pour 4) c'était plutot serré (toutes mes excuses à Clairette, Bozo Blob et Christophe) mais on était 2 à conduire c'est plus cool surtout après les bières et la fatigue accumulés. Alex et Sarass restent à Poitier encore quelques jours avec les autres amis Parisiens. Pour nous dirent au revoir Alex pisse sur la bagnole et renverse sa bière dessus, ça y est on peut y allé...

Une dernière Bière
Le dernier Cd (18 au total)
Et une bonne pisse sur la bagnole.

Salut Poitier, merci à tous ceux qui sont venu nous voir, merci au festival "Trouver sonnette à son pied #2" et au parents d'Alex.